Avocat strasbourg, avocat montpellier pour mise sous tutelle, et mise sous curatelle

Présentation du barreau des avocats de Strasbourg ?

Près de 1000 avocats au service de tous les habitants de Strasbourg, c’est la force du barreau de la cité qui s’est, au fil du temps, forgé une réputation locale et nationale. Depuis sa création en 1823, chaque avocat strasbourg membre de l’ordre professionnel déploie toute son énergie à la défense des libertés individuelles ou collectives de tous. Les membres ne ménagent ni leur temps ni leurs efforts pour tisser une relation de proximité avec leurs clients et pour réparer les injustices. Ils sont toujours prêts à accompagner les particuliers, les entreprises et les professionnels dans la défense de leurs droits qui deviennent de plus en compliquée. Un avocat Strasbourg peut défendre ses clients en plusieurs langues : croate, français, allemand, anglais, coréen, arabe, chinois, italien, espagnol, hébreu, grec, hollandais, polonais, roumain, portugais, turc, russe et beaucoup d’autres. Les modalités d’entrée au barreau de Strasbourg varient selon qu’on soit un élève-avocat titulaire d’un Master I et du CAPA, un avocat inscrit dans un autre barreau ailleurs en France, une société d’avocats, un avocat ressortissant d’un pays hors Union européenne ou un bureau secondaire. Pour en avoir plus d’informations, il suffit de consulter le site de l’ordre de Strasbourg.

Présentation du barreau des avocats de Montpellier ?

Plus de 900 avocats qui sont de bons plaideurs combatifs et humanismes se réunissent autour du barreau des avocat montpellier. Ayant vu le jour en 1886, l’ordre professionnel s’engage à ce que chaque avocat Montpellier membre prenne à cœur de traiter chaque affaire qui lui est confiée avec probité et déférence. Le barreau accueille également à son siège toutes les personnes ayant besoin d’aide en cas de problèmes juridiques, qu’elles soient puissantes ou humbles. Il reçoit tout avocat Montpellier diplômé qui demande à prêter serment et à s’inscrire à l’ordre professionnel. Le respect de la déontologie, de la loyauté professionnelle et du secret professionnel reste au cœur de ses préoccupations. Il est possible de solliciter l’aide des avocats inscrits pour des consultations juridiques, l’aide juridictionnelle ou pour les procédures de médiation. Ces professionnels se spécialisent dans différents domaines. Particulièrement à l’écoute, ils sont disponibles à tout moment pour accompagner les Montpelliers au quotidien dans la résolution de leurs problèmes juridiques. Le barreau des avocats de Montpellier est présidé par un bâtonnier et est administré par un conseil de l’ordre.

Comment fonctionne la procédure de mise sous curatelle ?

Prononcée par le juge, la mise sous curatelle est une procédure destinée à offrir une protection à un majeur qui n’est pas apte d’agir sur ses intérêts. Le juge peut prononcer 3 types de degrés de curatelle. La curatelle simple durant laquelle la personne protégée réalise seule des actes de gestion courante tels que la gestion du compte bancaire ou la souscription à une assurance. Elle doit, au contraire, être assistée par son curateur pour les actes d’une grande importance comme les actes de disposition. Il existe également la curatelle renforcée. Dans ce cas, le curateur prend en charge la perception des ressources de la personne à protéger et le règlement de ses dépenses. Enfin, il y a la curatelle aménagée au cours de laquelle les actes accomplis seule par la personne sont énumérés par le juge. Pour obtenir une ouverture d’une curatelle, il faut envoyer une demande au juge. Les dossiers à fournir sont l’énoncé des faits qui appellent la protection, l’identité du majeur, le certificat médical prouvant l’altération des facultés de la personne et le formulaire demande cerfa 15424*01 dûment rempli. Le juge peut désigner un curateur responsable de la protection de la personne et un autre curateur responsable de la gestion du patrimoine.

Comment fonctionne la procédure de mise sous tutelle ?

La mise sous tutelle concerne les personnes âgées ou celles qui ont besoin d’une représentation continue dans l’accomplissement de certains actes de la vie civile et qui souffrent d’une maladie, d’un handicap mental ou physique. Par conséquent, ces majeurs perdent certains de leurs droits comme l’achat ou la vente de leur bien immobilier, la gestion de leur compte bancaire ou la souscription à certains contrats. C’est leur tuteur qui les représente. Il passe ces actes à leur nom. Les mesures à adopter dépendent de l’état de la personne à protéger et du degré d’altération de ses facultés mentales. Dans la plupart des cas, elles sont définies par le juge. Ce dernier se réfère au certificat médical qui lui est soumis pour déterminer les mesures de protection adéquates. Mais, la personne mise sous tutelle peut effectuer des actes de la vie courante tels que le choix de son lieu de résidence, la reconnaissance d’un enfant… Mais, l’autorisation du juge est indispensable pour certains actes comme le mariage, la signature d’un Pacs, ou toute décision relative au logement principal de celle-ci.

Par jurifiable